Bernard Briantais

.

Ces têtes réfléchissent intensément et se posent la seule question sans réponse, celle de l’identité, peut-être celle de la nostalgie ultime, le retour à l’enfance. Le fond est déterminant qui semble autoriser avec plus ou moins de facilité la venue à la surface du visage, tout en étant la nécessaire matrice pour qu’une création soit possible. Les mains sont des moignons exhibés. Du fil, défait, cherche à lier sans y parvenir les éléments de la figure, une chirurgie esthétique du pauvre, une petite fabrique de soi. De l’humain

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑