2018 Rives (Isère)

art partagé 2018
oeil-art “une autre vision de l’art“

Durant ces deux dernières années passées si vite nous avons fait de nouvelles et belles rencontres avec encore une fois l’envie de vous les faire partager.

En 2017 lors de la 3ème biennale à St-Trojan-les-Bains sur l’île d’Oléron nous avons eu le plaisir d’accueillir un couple de vacanciers Hollandais. Surprise par la qualité des oeuvres présentées Liesbeth Water nous a mis en relation avec Elvira van Eijl curator de la Biennale d’Art Brut d’Hengelo en Hollande. Après une première rencontre à Lyon, Elvira van Eijl est venue à Rives découvrir et faire une sélection de créations. C’est ainsi qu’avec plus de 300 œuvres l’association oeil art a présenté 34 artistes à la Biennale d’Art Brut à Hengelo en Hollande du 25 mai au 4 juin 2018. Nous sommes allés à Hengelo et avons découvert une très importante et surprenante exposition d’art brut.

Sur place nous avons sélectionné 20 artistes, leurs créations sont à découvrir lors de cette 7ème biennale entourées de nombreux artistes jamais exposés dans notre région. Laissez vous surprendre en tournant les pages de ce livre, bonne découverte à tous de notre musée éphémère.

Nous remercions tout particulièrement Mr Alain DEZEMPTE Maire de la ville de RIVES pour son soutien depuis la création de l’art partagé en 2006 ainsi que Mr Jean-Pierre BARBIER Président du conseil départemental. Nous adressons un grand merci à Emmanuel MERLE pour avoir renouvelé son «expertise» avec ses écrits sur chacun des artistes présentés.

Association oeil-art
Jean-Louis Faravel Présiden
t


 

«Nous vous invitons à cliquer sur chaque photo»

art partagé 2018

La 7ème biennale de l’Art Partagé 2018 présente une telle diversité d’œuvres, une telle abondance de registres plastiques que l’œil du spectateur est d’abord émerveillé par le chatoiement des couleurs et des formes que cette exposition lui offre. Le plaisir ressenti est merveilleusement enfantin, comme si l’on revenait à la joie primitive d’une abondance chromatique et à la profusion de lumières des Noëls d’avant. Le regard est à nouveau nourri d’une chaleur naïve, et un espoir sans nom ni objet renaît à l’intérieur de chacun. Non pas que les thèmes des tableaux et des sculptures ainsi que les histoires qu’ils sous-tendent soient empreintes d’optimisme béat : souffrances, questionnements, incertitudes, angoisses intimes à l’aune des injustices et des exactions dont le monde est capable peuplent ces œuvres et c’est d’ailleurs en cela qu’elles sont authentiques. L’art, le vrai, ne peut qu’être en prise avec le réel. Donner à voir ces œuvres, permettre au public de saisir ce que peut l’Art dans son rapport tout immédiat avec le monde, comme c’est le cas ici, est une manière remarquable de faire société, de faire de ce lieu mental qu’est une salle d’exposition une occasion de partage de notre humanité.

Emmanuel Merle

 

7 ème Biennale de l’Art Partagé. 2018. Présentée par Philippe Gonnet

 

 

 

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :