ORTIZ IZABELLA

Ma peinture est une peinture métissée : franco-colombienne par mon père, australienne par ma mère ; ma triple culture imprègne ma peinture.
Ayant vécu, enfant, en Australie (2 ans) puis en Alaska (2 ans) – j’ai été traversée par les mythes, contes et légendes inuits, aborigènes, amérindiens : j’en ai fait une sorte de melting pot pour créer ma propre mythologie qui apparaît dans les figures de mes peintures et dessins. Les multitudes de points, de traits fins qui se superposent, s’enchevêtrent, s’entremêlent comme autant de radicelles, rhizomes, racines transposent de façon symbolique, mon désir de racines, mon métissage…en des tissages.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :