Lucas Gerbinet

Que se passe-t-il lorsque nous sommes occupés à une conversation et qu’un stylo dans notre main griffonne sur le papier, presque indépendamment de notre volonté ? Ce qui surgit là, peut-être, c’est une manière de geste archaïque, sans commencement ni fin, sans contour particulier, sans projet. Lucas Gerbinet a intégré ce geste-là comme une sorte de viatique sans désir, mais c’est le mouvement même qui est ici, non pas reproduit, pais produit simplement. Pas de représentation, une présence, un passage.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑